English English French French
 
1-844-710-GROW

À propos

du cannabis médical

Si vous vous initiez au cannabis médical, Coverleaf peut aider à réduire les risques ou les inquiétudes auxquels vous pouvez faire face en tant que nouvel utilisateur.

« Vais-je ressentir des effets psychoactifs si je fume du cannabis médical ? » Voici une question récurrente. Vous avez sans doute d’autres questions et inquiétudes. Nous sommes conscients qu’il y a beaucoup à apprendre. Nous pouvons vous aider à naviguer les étapes nécessaires à l’accès au cannabis médical.

Votre nom *

Votre courriel *

Votre numéro de téléphone*

Votre message

Medical Cannabis

Qu’est-ce que le cannabis médical?

Le cannabis est une plante. Il peut être fumé, vaporisée ou avalé. Parmi les 100 cannabinoïdes que l’on retrouve dans le cannabis, les deux plus connues sont le THC (delta-9-tétrahydrocannabinol) et le CBD (cannabidiol), qui détiennent à la fois des vertues anti-inflammatoires et neuroprotectrices pour les cellules du système nerveux central. Bien que davantage de recherche soit requise, les études démontrent que le cannabis aide certaines personnes à affronter divers symptômes et conditions médicales.

Le système de santé canadien permet aux médecins de prescrire le cannabis en guise de traitement à ceux et celles qui souhaiteraient l’utiliser comme traitement. Les patients peuvent alors se procurer du cannabis à des fins médicales auprès des producteurs canadiens autorisés et le voir livré à même leur domicile.

What is medical cannabis?
What is medical cannabis?

Soulager les symptômes et les effets secondaires

Le cannabis aide plusieurs patients souffrant de cancer pendant la chimiothérapie, en adoucissant certains effets secondaires courants tels que la nausée et la perte d’appétit. Les propriétés anti-inflammatoires du CDB peuvent également aider les personnes atteintes d’arthrite et de fibromyalgie. Les personnes atteintes de sclérose en plaques peuvent trouver du répit des tremblements et des spasmes musculaires grâce au cannabis médical.

Il a aussi été prouvé que le cannabis aide à gérer l’anxiété, la dépression et le syndrome de stress post-traumatique. Les études préliminaires suggèrent que le THC peut aider à traiter l’insomnie. Des études sur l’épilepsie démontrent que le CDB peut également traiter deux types d’épilepsie rares et difficiles à contrôler autrement. Une étude menée par l’Académie nationale des sciences, de l’ingénierie et la médecine a révélé que le cannabis est une alternative aux médicaments opioïdes addictifs pour le soulagement de la douleur chronique.

Fiscalité et cannabis

L’accessibilité financière au cannabis comme médicament est une grande préoccupation chez les patients. Même si le Canada autorise le cannabis comme frais médicaux sur les déclarations fiscales, les coûts associés à la cultivation du cannabis à la domicile (par exemple: l’engrais, l’éclairage, les récipients) demeurent exclus. Pour certains, le coût du médicament peut représenter un choix entre les factures ou le traitement.

Sous le système actuel, la fleur de cannabis séchée et les huiles sont taxées à 1$ le gramme ou à 10 pourcent de taxe d’accise, selon ce qui plus élevé. Ajoutez 13 à 15 pourcent supplémentaire de TPS et de taxes provinciales. La totalité peut atteindre 25 pourcent d’imposition, selon la province. Certains patients trouveront ce coût supplémentaire plus difficile à couvrir que d’autres.

Avec la nouvelle réglementation sur la taxation, les produits comestibles infusés, les produits comestibles de chanvre et de cannabis infusé au CBD seront exemptés de taxe d’accise. Pour le THC, cependant, il y a une taxe d’accise d’un pourcent par milligramme sur la tenure totale en THC plutôt que sur le poids du cannabis. Bien que ce soit une bonne nouvelle pour les consommateurs de CBD comestible, les patients atteints de la maladie de Parkinson et de sclérose en plaques qui se fient au THC se sentiront exclus ou défavorisés. Le groupe de défense des Canadiens pour l’accès équitable à la marijuana médicale a demandé au gouvernement fédéral de supprimer toutes les taxes sur le cannabis médical.

Cultivez votre propre cannabis médical: Licences RACFM

La cultivation de votre propre cannabis médical est une thérapie en soi. Depuis 2016, les patients canadiens sont autorisés à cultiver leur propre cannabis médical pour un usage personnel. Cela vous permet de réduire le coût de vos médicaments, ainsi que de choisir exactement ce que vous consommez et comment vous cultivez. Il est interdit de revendre le cannabis produit, mais vous pouvez le transformer en une forme de produit médicinal qui convient à vos besoins.

Tax and Cannabis
    • [1] http://www.stcm.ch/en/files/hazekamp_cann-oil_2013.pdf
    • [2] http://www.jstor.org.ezproxy.torontopubliclibrary.ca/stable/pdf/123503.pdf
    • [3] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12182963
    • [4] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3763649/
    • [5] http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1476-5381.2011.01238.x/full/
    • [6] https://www.epilepsy.com/learn/treating-seizures-and-epilepsy/other-treatment-approaches/medical-marijuana-and-epilepsy
    • [7] http://nationalacademies.org/hmd/reports/2017/health-effects-of-cannabis-and-cannabinoids.aspx